Type what you are searching for:

🇫🇷 Livraison offerte dès €100 d’achat

L’olfactothérapie

Une expérience sensorielle au service de votre bien-être
olfactothérapie

L’aromathérapie connait une forte popularité auprès du grand public, mais aussi auprès du milieu médical, pour son action naturelle sur le bien-être des individus. L‘olfactothérapie, aussi connue sous le nom d‘aromathérapie olfactive, est aujourd’hui reconnue comme une des méthodes les plus simples et les plus efficaces pour bénéficier des bienfaits thérapeutiques des huiles essentielles à un niveau global : physique, mental et émotionnel.

L’olfactothérapie : une solution pour les maux du 21eme siècle ?

Pour faire face au stress ambiant de notre société hyperactive, et reprendre le contrôle sur notre santé et notre bien-être, l’olfactothérapie offre aux personnes actives une solution efficace et adaptée.

En effet, cette méthode se base sur le mécanisme de la mémoire olfactive, c’est à dire, le lien direct entre l’odorat, la mémoire et l’inconscient. En sentant une odeur particulière, vous avez la capacité d’induire en vous une réaction émotionnelle, qu’elle soit positive ou négative.

Ainsi, quand elle est utilisée à bon escient, l’aromathérapie olfactive peut-être un véritable outil de mieux être au quotidien :

Vous êtes stressé(e) avant un rendez-vous important ? 

      • Inhaler l’huile essentielle de lavande vraie pour vous détendre.

Vous n’avez pas le moral en ce moment ? 

      • Inhaler l’huile essentielle de bergamote pour élever vos émotions et retrouver la joie de vivre.

Vous avez un coup de fatigue ? 

      • Inhaler l’huile essentielle d’épinette noire pour vous donner un coup de boost.

Et ainsi de suite…

Comment les odeurs agissent-elles sur notre bien-être ?

olfactothérapie synergie respire

Appartenant aux cinq sens de l’être humain (la vue, l’odorat, le goût, l’ouïe, le toucher), l’odorat est un organe qui nous permet de sentir. Le nerf olfactif distribue les informations reçues directement au cerveau qui en fait l’analyse. Il n’est pas vain de dire que l’odorat sert à sentir et à ressentir !

L’étude du système olfactif montre notamment deux choses :

      • Les odeurs sont transmises à notre cerveau limbique ;
      • Le cerveau limbique (anciennement nommé rhinencéphale) étant le siège des émotions et de la mémoire, les odeurs peuvent provoquer une réaction psycho-émotionnelle.

De nombreuses personnes ont des odeurs et parfums particuliers qu’ils associent à un souvenir. Ce peut être le parfum de votre mère lorsqu’elle vous berçait, ou pour une mère l’odeur de la peau de son bébé. Ces odeurs font remonter des souvenirs agréables. 

Ainsi tel parfum peut réveiller un bon souvenir, telle fragrance peut rappeler une mauvaise expérience passée. L’odorat peut donc être un outil pour aider à guérir d’une peur, d’un stress, d’une addiction en utilisant des fragrances ciblées aux propriétés thérapeutiques adaptées.

Si les molécules odorantes exercent une influence, prouvée scientifiquement, sur notre système nerveux, la réaction aux odeurs reste très subjective. Chacun réagira différemment à telle ou telle odeur, non seulement en fonction de son vécu, mais aussi en fonction de son équilibre émotionnel, hormonal et nerveux.

Les bienfaits de l’olfactothérapie

L’olfactothérapeute va utiliser certaines huiles essentielles en fonction de leurs propriétés thérapeutiques et de la problématique psycho-émotionnelle du demandeur.

L’aromathérapie olfactive permet d’inhaler des fragrances traitant ainsi des maux courants du quotidien tels que, notamment :

      • Apprendre à gérer son stress ;
      • Savoir lâcher prise et se relaxer ;
      • Retrouver son énergie ;
      • Faire disparaitre la tristesse après un épisode douloureux ;
      • Retrouver sa confiance en soi ;
      • Travailler sur des traumatismes liés au passé ;
      • Aider dans l’élimination des addictions (boulimie, tabagisme, alcool…) ;
      • Améliorer sa concentration ;

Comment utiliser les huiles Essentielles en olfaction ?

1. La diffusion

La diffusion est une méthode privilégiée pour bénéficier des bienfaits des huiles essentielles en olfaction. En effet, grâce à cette méthode, vous pouvez non seulement inhaler efficacement les molécules volatiles des huiles essentielles, mais vous pouvez aussi créer une ambiance thérapeutique dans votre espace (bureau, salon, chambre, etc.), qui vous permettra de profiter de leurs bienfaits tout en faisant autre chose, comme lire un livre, prendre un bain, travailler, méditer, etc. 

2. la respiration Insaē

La respiration Insaē est un exercice simple et efficace pour apaiser son esprit en quelques secondes :

      • Choisissez la synergie d’huiles essentielles qui vous convient le mieux et appliquez 2 gouttes dans la paume de vos mains ;
      • Frottez vos mains et positionnez-les en cathédrale de part et d’autre des narines ; 
      • Prenez une longue inspiration en invoquant une intention positive. Ensuite, expirez doucement par la bouche ;
      • Répétez l’opération autant de fois que souhaité.

3. Le roll-on

Un roll-on est un flacon en verre avec une bille au bout qui contient un mélange clés en main d’huiles essentielles et d’huiles végétales, permettant une application contrôlée des huiles essentielles sur la peau. Son action est double : le mélange d’huiles essentielles est absorbé dans votre organisme via la voie cutanée, mais aussi par la voie olfactive, en respirant les arômes qui se dégagent de votre peau. 

Appliquez le roll-on sur les points énergétiques (nuque, intérieur des poignets, voûtes plantaire, plexus solaire, etc.) et respirez les arômes. 

4. Le stick inhalateur

Utiliser un stick inhalateur ou aromastick qui se compose d’une tige de coton permettant d’y déposer les HE de votre choix. Ce stick tient dans une poche et permet une olfaction à la demande tout au long de la journée.

Que choisir entre un diffuseur ultrasonique et un nébulisateur à froid ?

Il existe plusieurs technologies de diffuseurs, mais lorsque vous êtes dans une démarche proactive de mieux être, il n’existe à ce jour véritablement que deux options à considérer : les diffuseurs par nébulisation à froid et les ultrasoniques. 

Le nébulisateur à froid : pour une action thérapeutique

Ce type de diffuseur sait allier l’aspect esthétique et thérapeutique. En effet, le principe est de propulser de l’air sur une quinzaine de gouttes d’HE (sans eau) versées dans un réceptacle ou dans une verrerie pour créer d’infimes gouttelettes avec un processus respectant parfaitement les huiles essentielles et leurs vertus thérapeutiques. Certains diffuseurs vont même chercher les huiles essentielles directement depuis le flacon (donc pas besoin d’ajouter de gouttes).

La nébulisation à froid est la méthode la plus efficace, car la diffusion des huiles essentielles est pure, c’est à dire, sans eau ou autre composant qui pourrait diluer sa concentration. En cela, c’est l’unique technologie de diffusion qui préserve la qualité thérapeutique des huiles essentielles.  

Souvent pourvus de minuterie, les diffuseurs par nébulisation à froid permettent une maitrise parfaite du temps d’olfaction en créant éventuellement des séquences prédéfinies pour améliorer le soin thérapeutique.

Le diffuseur ultrasonique : pour une ambiance bien-être

Le diffuseur à ultrasons, encore appelé brumisateur d’huiles essentielles, est une méthode de diffusion qui va produire des microgouttelettes dans l’air à partir des molécules d’HE extraites dans un mélange d’environ 10-15 gouttes d’HE ajoutées à l’eau du réservoir.

Le brumisateur est esthétique et respectueux des huiles essentielles qui n’ont alors pas besoin d’être chauffées. La brume produite au moyen de vibrations est souvent accompagnée d’une lumière d’ambiance.
Il faut veiller à l’alimentation en eau du réservoir (contenance moyenne de 200 ml) du fait d’une évaporation parfois rapide. 

Bien que l’expérience de diffusion soit plus agréable avec un diffuseur ultrasonique, du fait de la belle brume qui se dégage du diffuseur, l’effet thérapeutique est moins optimal que sur un diffuseur par nébulisation à froid étant donné la dilution des HE dans l’eau.

l’olfactothérapie, Une efficacité démontrée par les études scientifiques

Le monde scientifique et médical s’intéresse de près à ces solutions naturelles, et des études viennent désormais démontrer leur efficacité.

Quelques exemples d’études scientifiques :

L’huile essentielle de lavande vraie

Une étude¹ réalisée sur 221 personnes a démontré l’action positive de la lavande vraie sur de nombreux troubles neurologiques, notamment sur l’anxiété, mais aussi sur le stress, les troubles du sommeil et la dépression. L’étude a déterminé que la lavande vraie contribuait à favoriser un sentiment général de bien-être aux participants.

L’huile essentielle de bergamote

Des chercheurs taïwanais ont réalisé une étude² sur 54 enseignants d’école. Ils ont découvert qu’en diffusant l’HE de Bergamote pendant 10 minutes, le stress des enseignants a pu être grandement atténué, notamment grâce à une baisse du rythme cardiaque et de la pression artérielle. 

L’huile essentielle d’ylang ylang

Une étude³ réalisée auprès de 24 volontaires a démontré que l’inhalation de l’huile essentielle d’ylang ylang avait une action positive sur la relaxation et l’harmonisation des individus. Les bienfaits physiques perçus durant l’étude sont : baisse de la pression artérielle, rythme cardiaque et une meilleure attention et vivacité.

L’huile essentielle de ravintsara

En France, le Dr Blanchard (CHU de Sarlat) a constaté, après une étude menée sur des patients, que la diffusion régulière d’HE de Ravintsara dans l’atmosphère avait permis de réduire les infections pulmonaires en diminuant la prolifération microbienne.

Recommandations d’utilisation

L’olfactothérapie présente de nombreux effets bénéfiques sur notre bien-être psycho-émotionnel. Pour autant, il est important de ne pas en faire un usage erroné, ce qui risquerait d’occasionner des effets nocifs.

Voici quelques recommandations qu’il nous semble utile de rappeler :

  • Les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans doivent éviter d’utiliser les huiles essentielles et, dans le doute, toute personne devrait demander l’avis d’un médecin ;
  • Si les huiles essentielles ont des effets thérapeutiques prouvés, elles peuvent aussi avoir des contre-indications qu’il faut connaitre. Ainsi, lisez bien les notices individuelles des huiles essentielles avant les utiliser ;
  • Les huiles essentielles peuvent avoir des interactions avec la prise de certains médicaments. Dans le doute, demandez l’avis d’un médecin avant de les utiliser ;
  • L’huile essentielle est un concentré de la plante, il est donc préférable d’utiliser des huiles essentielles de qualité, si possible provenant de l’agriculture biologique, afin d’éviter toute pollution de votre corps par des agents nocifs (pesticides, etc.) ;
  • Toutes les huiles essentielles ne sont pas adaptées à l’olfaction : lisez bien la notice avant l’utilisation. 
  • En cas de survenue de troubles comme des maux de tête ou des nausées, débranchez votre diffuseur et demandez un avis médical.
  • Entretenez régulièrement votre diffuseur selon les instructions du fabricant.
  • Les huiles essentielles étant fragiles, il faut éviter de les chauffer lors de la diffusion afin de ne pas perdre leurs propriétés voire qu’elles deviennent nocives. Pour ce faire, privilégiez des diffuseurs qui ne chauffent pas les huiles (voir nos diffuseurs).